Dans la fraîcheur de la nuit

« J’ai connu une nuit un peu pénible avec le franchissement de cette dorsale, et beaucoup de transitions peu ventées, avec un vent qui retombe, des grains et derrière encore des calmes. » Armel Le Cléac’h

10.05.2016

Bruine, bouffées de froideur, bateaux en pêche, brouillard, frimas du Labrador… l’ambiance est aux couleurs des Terre-Neuvas !

Du côté monocoques IMOCA, Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) a pris la poudre d’escampette : à moins de 900 milles de New-York, le foiler cumule près de 80 milles de marge sur Vincent Riou (PRB) et 180 milles sur Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac). Et ce trio se suit comme chenilles processionnaires : la solution tactique pour atteindre Big Apple passe par une route brisée au gré des virements de bord à répétition le long des côtes du Maine. Pour se protéger du courant contraire du Gulf Stream et pour grappiller quelques souffles salvateurs le long des rivages américains…

« Les vents sont compliqués le long de la porte des glaces. Ils oscillent en force et en direction en permanence et ce n’est pas fini ! » Jean-Pierre Dick

La zone d’exclusion des glaces, placée par la Direction de Course de The Transat bakerly dans le Sud-Est de Terre-Neuve a été franchie la nuit dernière, un grand trapèze conçu pour déborder les icebergs emmenés par le courant froid du Labrador sur les bancs. Avec un point méridional par 41°30 Nord qui a limité les options stratégiques de la route Nord. Mais désormais, le trio a le champ libre pour tricoter jusqu’à New-York, et surtout pour s’échapper de ce courant chaud du Gulf Stream qui longe la Floride jusqu’au Connecticut avant d’obliquer vers l’Europe, plein Est. Un véritable tapis roulant qui peut flotter à plus de quatre nœuds par endroits en déplaçant des milliards de tonnes d’eau à la minute ! Et sa percussion avec le flux glacé venu du Groenland charriant des blocs de glaces de plusieurs dizaines de milliers de tonnes, ne peut que provoquer un melting-pot climatique.

Des vapeurs s’élèvent au-dessus des froidures de l’eau pour enfanter des malaxages gazeux à l’origine de ces perturbations atlantiques : ici, au large de Saint-Pierre & Miquelon, les eaux ont des saveurs d’ice-creams et les cieux des fragrances iodées. Et dans cette atmosphère fantasmagorique, les fantomatiques voiliers laissent une empreinte fugace, sillage fugitif vers les rives de la Nouvelle-Écosse… La solution semble bien passer par ce détour canadien, pour longer ensuite le plateau continental où les courants de surface sont moins puissants, où les brises locales permettent de progresser quand le vent général fait défaut, où les effets de côte autorisent des bords plus efficaces.

« On devrait traverser une petite dorsale anticyclonique qui va me permettre, quand le vent aura molli, de faire un tour complet du bateau, de tout vérifier sur le pont. Ensuite, je devrais tirer les bénéfices de ma position très Sud… » Paul Meilhat

Seul ombre à ce tableau sombre et diurne : les nuits fraîches et presque noires par manque de lune cachent des filets et des casiers de pêche, et au large de Georges Bank, une zone interdite à la navigation protège les baleines. Les solitaires ne peuvent plus flirter avec les bancs de Nantucket, les plages de Chatham et les greens de Martha’s Vineyard. Composer, négocier, anticiper, s’adapter, patienter : tels vont être les maîtres mots de ce final au sein de ce trio de monocoques IMOCA ! Les écarts ont beau paraître conséquents à quatre jours d’une arrivée prévue, mais au jeu du yo-yo éolien, les petits coups tactiques se transforment parfois en initiatives géniales…

Quant à Paul Meilhat (SMA), son option Sud semble prendre fin et sa sente méridionale se muer en chaussée sinueuse : les vents d’Ouest vont l’accompagner pendant plus d’une journée avant de virer au Nord-Ouest pour la fin de parcours. Du près en perspective ! Et pour Richard Tolkien (44) encore au milieu du peloton des Class40, cette mi parcours ouvre la voie à un chemin de croix : du près, du vent, des calmes et toujours des brises contraires…

Partager cet article