Plymouth confirmée comme ville de départ de The Transat 2020

Lors de la dernière édition en 2016, Plymouth a fourni un accueil idéal pour le départ de la course.

26.03.2018

La ville de Plymouth, au Royaume-Uni, a remporté l'appel d'offres pour accueillir la prochaine édition de The Transat en 2020

La ville de Plymouth, au Royaume-Uni, a remporté l’appel d’offres pour accueillir la prochaine édition de The Transat en 2020, la première et plus ancienne des courses transatlantiques en solitaire de l’histoire, plus connue en France sous l’appellation « La Transat Anglaise ».

Le port emblématique et historique situé sur la côte du Devon, disposant déjà d’une riche histoire en terme d’accueil d’épreuves nautiques prestigieuses, accueillera The Transat pour la deuxième fois consécutive, après la dernière édition de 2016.

OC Sport, propriétaire et organisateur de la course, a confirmé le 10 mai 2020 comme date de départ de The Transat. La course est le successeur, pour les marins professionnels, de la mythique OSTAR née en 1960, consistant en une traversée en solitaire de l’Atlantique Nord, ayant vu naître des marins de légende, à l’instar de Blondie Hasler et Sir Francis Chichester.

Hervé Favre, Directeur des Evènements Course au Large chez OC Sport Pen Duick, : ” La candidature du Plymouth City Council était extrêmement forte et nous sommes ravis de lancer la 15e édition de cette course emblématique à partir de son port de départ historique. “

” Lors de la dernière édition en 2016, Plymouth a fourni un accueil idéal pour le départ de la course. Les bateaux étaient amarrés en plein cœur de la ville, nous avons reçu un soutien fantastique de la part des entreprises locales, tout en attirant des milliers de personnes sur le village de la course, gratuit pour le public. “

Cette course de 3 500 milles à travers l’Atlantique Nord, courue tous les 4 ans, est connue pour être redoutable et est considérée comme l’une des plus difficiles épreuves de course au large. C’est un véritable défi, dominé par la progression des systèmes dépressionnaires qui traversent l’Atlantique Nord et qui produisent les vents contraires, qui définissent cette classique.

En 2016, le Français Armel Le Cléac’h remportait une superbe victoire dans la catégorie des IMOCA 60’ à bord de Banque Populaire, en 12 jours, 2 heures, 28 minutes et 39 secondes. Pour Le Cléac’h, la Transat s’est avérée être le terrain d’entraînement idéal pour le Vendée Globe, course autour du monde en solitaire sans escale et sans assistance, qu’il a remporté plus tard cette année-là.

Armel Le Cléac’h, Skipper sur Banque Populaire : « C’est une transat mythique qui a été gagnée par Eric Tabarly et qui a créé la légende de cette course. C’est une transat qui est difficile car c’est la seule qui existe dans l’Atlantique Nord dans ce sens-là. On est contre les vents dominants ce qui rend le parcours exigeant et difficile.

C’est aussi de très bons souvenirs pour moi. J’en ai fait deux. En 2008, en arrivant 2ème IMOCA et ma qualification pour le Vendée Globe 2008. En 2016, ce fut ma première victoire en solitaire en classe IMOCA. C’était important pour moi, c’est une course de légende et une très belle course.

Le départ de Plymouth était exceptionnel en 2016. Les habitants et visiteurs nous ont très bien accueillis et on sent que c’est vraiment avec grand plaisir. Il y a une passion pour les bateaux, la mer et la navigation. Ils sont très investis, viennent voir les bateaux et nous posent des questions. Le cadre est très sympa, avec les pubs et les restaurants, il y a toujours une bonne ambiance dans les rues. Cette semaine à Plymouth est festive et ça nous donne de la motivation portée par leur enthousiasme. J’ai aussi l’occasion de jouer au golf sur les hauteurs de la ville. C’est un magnifique lieu avec une incroyable vue sur Plymouth. Les Cornouailles britanniques sont toujours très agréables à voir et à redécouvrir et c’est un très joli coin pour prendre le départ de cette transatlantique légendaire. »

Glenn Jordan, Conseil Municipal de Plymouth : ” Le conseil municipal de Plymouth est ravi de travailler avec OC Sport pour accueillir le départ de The Transat en 2020. En tant que “Ville de l’Océan” en l’Angleterre, Plymouth a une histoire maritime riche et est profondément liée à la mer. Avec les commémorations du 400e anniversaire du voyage du Mayflower en 2020, avec Plymouth au cœur des festivités, il convient de saluer le retour de The Transat cette même année. “

” Plymouth est fier d’avoir été le point de départ de cette course depuis sa création en 1960 ; cela incarne l’esprit d’aventure pour lequel notre ville est célèbre. Nous sommes impatients de travailler avec OC Sport et nos autres partenaires pour organiser cet événement fantastique en 2020.”

Les catégories invitées à prendre part à l’édition 2020 de The Transat incluent les incroyables multicoques Ultime mesurant 51 pieds et plus, les monocoques Class40 (40 pieds) et les multicoques Multi50 (50 pieds). Ils s’aligneront au départ de Plymouth Sound aux côtés des IMOCA60 (60 pieds), monocoques ultrapuissants taillés pour le large, dans le cadre de leur calendrier officiel, avant de disputer le Vendée Globe plus tard dans l’année.

Les skippers participant à The Transat se verront également garantir une place sur la ligne de départ de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe en 2022. Cette épreuve transatlantique en solitaire, également détenue et organisée par OC Sport Pen Duick, est limitée à 120 bateaux sur la ligne de départ, quota déjà très largement atteint pour l’édition 2018.

Le départ à Plymouth sera précédé d’un prologue officiel en provenance de Bretagne, donnant aux sponsors, aux journalistes et aux invités VIP la possibilité de se joindre aux navigateurs solitaires sur la traversée de la Manche jusqu’à la ligne de départ.

La ville d’arrivée de la course et le lieu du prologue seront confirmés à une date ultérieure.

Partager cet article