top of page

De belles arrivées à New York, sept bateaux toujours en mer sur The Transat CIC

Les arrivées se sont succédées sur la ligne d’arrivée de The Transat CIC mais aussi en baie de New York, où Ambrogio Beccaria (Alla Grande – Pirelli), vainqueur de la 15e édition de The Transat CIC en Class40, Ian Lipinski (Crédit Mutuel), Fabien Delahaye (LEGALLAIS), Nicolas d’Estais (CAFÉ JOYEUX), Fabrice Amedeo (NEXANS - Wewise), Denis van Weynbergh (D’Ieteren Group) et Alberto Bona (IBSA) sont arrivés hier et aujourd’hui. Si l’émotion était de mise sur les pontons de la Marina One 15 - en face de la skyline de Manhattan -, en mer, la course continue pour sept concurrents en IMOCA, Class40 et catégorie Vintage.


© Arnaud Pilpré / OC Sport Pen Duick


La fatigue mais aussi et surtout la joie d’arriver à New York se lisaient sur les visages des marins à leur arrivée au ponton. Heureux d’avoir posés pied à terre, pressés de refaire le match avec les autres concurrents à l’instar des quatre premiers en Class40 – Ambrogio Beccaria (Alla Grande - Pirelli), Ian Lipinski (Crédit Mutuel), Fabien Delahaye (LEGALLAIS) et Nicolas d’Estais (CAFÉ JOYEUX), tous se sont livrés avec le sourire au jeu des questions-réponses. Denis van Weynbergh, arrivé dans la nuit new yorkaise, n’a pas échappé à la règle. Très ému, le skipper belge, 24e de The Transat CIC en IMOCA, est revenu sur sa course, une transatlantique qui le « fait rêver depuis l’adolescence » et à laquelle il a toujours voulu participer. « C’est une course qu’il faut faire au moins une fois dans sa vie, peut-être pas deux. Elle est dure, engagée. On le savait même si on a eu des conditions un peu différentes de d’habitude. On a tout eu : du vent fort au portant, du vent fort au près… C’est aussi ce qu’on venait chercher », a-t-il déclaré à son arrivée à New York. « C’est énorme d’arriver ici. C’est comme faire Roland Garros ou le Grand Prix de Formule 1 de Monaco. Arriver ici en solitaire, c’est déjà une victoire. L’objectif était de valider ma qualification pour le Vendée Globe. On l’a claquée à New York. On ne pouvait pas rêver mieux. C’est un super moment », a-t-il ajouté. Au petit matin, Alberto Bona (IBSA), l’un des grands favoris de la course en Class40, est arrivé à son tour sous le soleil après avoir coupé la ligne d’arrivée en 5e position de la « course la plus dure » qu’il ait faite. Le skipper italien, qui a rencontré de nombreux problèmes techniques et fait quelques erreurs pendant la course, était un peu déçu de ne pas avoir pu rivaliser avec la tête de flotte. « C’était frustrant parce que je pense que chaque course a une histoire. Celle-là n’était pas pour moi. Mais j’ai réussi à la terminer, c’est l’une des choses les plus importantes. Place maintenant aux réparations avant la prochaine course », a-t-il avancé. Vincent Riou (Pierreval – Fondation GoodPlanet), 6e en Class40, est le prochain concurrent attendu au ponton. 


© Arnaud Pilpré / OC Sport Pen Duick


Ce samedi, sept skippers font toujours route vers New York. « Trois bateaux qui ont dû mettre la course entre parenthèses le temps de réparer : La Boulangère Bio (Amélie Grassi, Class40), prochaine concurrente attendue sur la ligne, L’Occitane en Provence (Clarisse Crémer, IMOCA), repartie en course des Açores hier, et Good Morning Pouce (Anatole Facon, Class40) », rappelle Yann Chateau, Directeur de Course Adjoint. De leur côté, Oliver Heer (Oliver Heer Ocean Racing, IMOCA) et Timothé Polet (ZEISS) rencontrent actuellement des problèmes techniques à bord. Pour eux, « l’aventure prend le dessus, le but étant d’arriver au bout coûte que coûte en essayant de faire au mieux avec les moyens dont ils disposent et l’état de leur bateau ». Il faut croire que la skyline de Manhattan se mérite ! 


© Vincent Olivaud / OC Sport Pen Duick


Enfin, en catégorie Vintage, Patrick Isoard (Uship pour Enfants du Mekong) et Rémy Gerin, poursuivent eux aussi leur route vers l’arrivée « à leur rythme, dans des conditions variées ». Un vrai mélange d’aventure et de recherche de performance, en essayant de tirer le meilleur parti de leur bateau. 


© DR


Les marins célébrés demain à New York

La remise des prix de la 15e édition de The Transat CIC, adossée à la Fête de la Bretagne de New York, aura lieu ce dimanche à 18h (heure locale) sur le bateau Wavertree pour les podiums IMOCA et Class40. 


© Arnaud Pilpré / OC Sport Pen Duick

Kommentarer