top of page

Kojiro Shiraishi (DMG MORI), 16e de The Transat CIC (avant jury)

Le skipper de DMG-Mori a bouclé la ligne à 4 h 23 (UTC), 23 h 22 heure de New York. S’il est ravi de sa prestation, le marin japonais a une petite déception : il aurait été ravi de boucler le parcours mardi dernier, le jour du son 58e anniversaire. Or, Kojiro a dû faire face à près de 36 heures de vents légers avant d’arriver. Il s’agit de son meilleur résultat en IMOCA depuis sa 16e place lors du Vendée Globe 2021. Kojiro en profite également pour sécuriser sa participation au prochain tour du monde.  


SA COURSE EN CHIFFRES

Heure d'arrivée : 04h24 (heure UTC)

Temps de course : 10 jours, 16 heures, 53 minutes et 22 secondes

Distance parcourue : 3351,74 milles nautiques

Ecart avec le premier : 2 jours, 9 heures, 59 minutes et 40 secondes

Vitesse moyenne (sur l’orthodromie) : 11,48 nœuds

Vitesse moyenne réelle : 13,05 nœuds


SA RÉACTION


« Je suis très heureux d’avoir pu terminer cette course. Nous avons pu tester beaucoup de choses, dont mes nouveaux J3 et J4. Toutes les petites améliorations que nous avons faites pendant l'hiver ont bien fonctionné, ce qui est très positif. Je tiens à féliciter Tanguy Le Turquais (Lazare) qui a bien géré la dernière dépression.  J’ai eu vraiment le mal de mer et quand c’est le cas, c’est vraiment difficile de garder la motivation intacte. J’ai pris des médicaments et au fur et à mesure, j’ai commencé à aller mieux et à mieux naviguer. J’ai fait quelques erreurs et je suis déçu de ma position : je sais que j’aurais pu faire mieux. Finalement, la course a été trop courte pour moi ! »


Komentarze