top of page

Une journée d’hommage pour les 60 ans de la victoire de Tabarly

La victoire du skipper de légende en 1964 sur la Transat Anglaise, dont The Transat CIC est l’héritière, a fait basculer la course au large dans une nouvelle dimension : plus populaire, plus médiatique, plus reconnue. Une nouvelle fois sacré en 1976, Éric Tabarly a ouvert la voie à des générations de marins. Le samedi 27 avril prochain, la veille du départ de la 15e édition de The Transat CIC, une journée hommage sera organisée à Lorient en présence de sa fille Marie Tabarly et de quelques-uns des meilleurs marins du moment. Explications.


Il s’agit d’une matinée dans la brume qui a marqué l’histoire : un bateau qui fend les flots, se rapproche des côtes américaines et s’apprête à remporter une course de légende. C’est Pen Duick II, bateau iconique avec à son bord Éric Tabarly. Un monocoque mis à l’eau 10 jours avant le départ, une traversée de l’Atlantique en 27 jours et une issue aussi heureuse que mythique. Le marin se rend compte alors par l’effervescence autour de lui qu’il vient de remporter la plus prestigieuse des courses du moment. Les Français découvrent qu’un des leurs est capable de s’imposer dans une discipline et une compétition où les Anglais trustent tout. Il obtient les félicitations du Général de Gaulle au salon nautique, en janvier 1965, et entre à tout jamais dans le cœur de ses compatriotes. 

 

Une journée de fête pour un sacré anniversaire 

Soixante ans plus tard, dans le sillage d’Éric Tabarly - également victorieux en 1976 - la France est devenue l’épicentre mondial de la course au large. La Transat Anglaise, devenue The Transat CIC, l’illustre parfaitement : depuis 1964, neuf des douze vainqueurs sont Français. Alain Colas (1972), Yvon Fauconnier (1984), Philippe Poupon (1988), Loïck Peyron à trois reprises (1992, 1996, 2008), Francis Joyon (2000), Michel Desjoyeaux (2004) et François Gabart (2016) ont ainsi inscrit leurs noms au palmarès.  


Comme un symbole, c’est à proximité de la Cité de la Voile Éric Tabarly à Lorient que s’élanceront les skippers de la prochaine édition le 28 avril prochain, 60 ans tout juste après la victoire de ce marin d’exception.


Afin de célébrer cet anniversaire et de lui rendre hommage, une journée de fête aura lieu le samedi 27 avril prochain. Un médiateur de la Cité de la Voile et des skippers de l’association Éric Tabarly proposeront toute la journée de monter à bord de Pen Duick  2 – le bateau du navigateur - amarré au port de Lorient La Base. Dans le même temps, un artiste-graffeur réalisera une fresque représentant le visage du marin le plus connu de l’hexagone. 

 

Marie Tabarly, sa fille, sera de la partie 

En parallèle, plusieurs projections auront lieu dans l’auditorium de la Cité de la Voile. Les visiteurs pourront ainsi visionner " Rendez-vous à New Port ", un documentaire qui retrace la victoire de Tabarly sur la Transat Anglaise 1964, et le film " Tabarly " sorti en 2008. Son réalisateur Pierre Marcel, sera d’ailleurs présent, tout comme Marie Tabarly. 


La navigatrice revient tout juste de l’Ocean Globe Race, un tour du monde réalisé à bord de Pen Duick VI, construit 50 ans plus tôt par son père et avec lequel il remporta la Transat anglaise en 1976. Marie Tabarly participera à un temps d’échange avec Jean-Pierre Couteleau et Gérard Petipas, qui ont si longtemps accompagné Tabarly dans ses aventures véliques, entre 15 heures et 15h30. À l’issue de cet après-midi à l’auditorium, Marie Tabarly et Gérard Petipas poursuivront leurs échanges sur la scène du village à partir de 16h30. De quoi rendre hommage à une légende et faire le lien entre le passé et l’avenir, à la veille du grand départ de The Transat CIC. 

 

Les animations en bref :

Toute la journée : Visites organisées par l’association Éric Tabarly

14h15 : Projection de « Rendez-vous à New Port » à l’auditorium de la Cité de la Voile

15h00 : Temps d’échange avec Marie Tabarly, Jean-Pierre Couteleau et Gérard Petipas

15h30 : Projection de « Tabarly »

16h30 : Temps d’échange avec Marie Tabarly et Gérard Petipas sur la scène du village

コメント